Publié le lun 4 Oct 2021

Le risque foudre

Risque foudre

La réglementation impose aux installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) de se protéger contre les effets de la foudre.

Que peuvent être les conséquences d’un impact de foudre sur vos établissements ?

Chaque année en France, des accidents sont dus aux effets directs ou indirects de la foudre entrainant des millions d’euros de dommages.

Selon une étude sur l’analyse des accidents recensés dans la base de données ARIA du BARPI, la foudre frappe directement les installations ou les bâtiments dans près de 60% des cas (toitures et structures des bâtiments, capacités de stockage, les produits stockés, les installations électriques, les protections contre la foudre ou les installations mobiles). Et dans 40% des cas, elle frappe les lignes et canalisations connectées aux bâtiments (agressions indirectes).

En qualité de source d’ignition des phénomènes incendie ou explosion, des obligations de caractérisation et de traitement du risque foudre pèsent sur les ICPE et les ERP à sommeil.

Le cadre réglementaire des ICPE est fixé par l’arrêté du 4 octobre 2010 modifié qui définit les rubriques de la nomenclature concernées et la qualification des organismes intervenant dans le processus foudre.

L’activité orageuse en France

L’activité orageuse en France peut être quantifiée par un niveau kéraunique. Celui-ci est défini comme étant le nombre moyen de jours par an où on entend le tonnerre.

En France, ce nombre varie de 8 à 39 selon les départements avec une moyenne se situant autour de 25 (voir carte ci-dessous)

Le Niveau kéraunique (Nk) est le nombre de jours de tonnerre (ou d’orage) sur l’année. Si Nk >25 jours par an : Parafoudre obligatoire

Nous pouvons répondre à vos besoins réglementaires et établir avec vous une stratégie de protection.

Depuis plus de 10 ans, AGMS est certifié Qualifoudre pour la réalisation des Analyses de risque foudre (ARF), Etudes techniques foudre (ETF) et les vérifications d’installations de protection contre la foudre (initiales et périodiques).

Complètement indépendant vis à vis des fabricants et installateurs, AGMS s’attache à définir les protections nécessaires au regard des enjeux de ses clients.

Pour plus d’informations contactez-nous au 03.80.77.14.94 ou par mail agms@agms.fr


Pour aller plus loin :

Guide OMEGA 3 : Protection contre la foudre des installations de protection de l’environnement – Formalisation du savoir et des outils dans le domaine des risques majeurs

Arrêté du 4 octobre 2010 modifié relatif à la prévention des risques accidentels au sein des installations classées pour la protection de l’environnement soumises à autorisation

Base de données ARIA : Impact de la foudre sur les installations industrielles françaises – Synthèse de l’accidentologie (Etat au 31/03/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − douze =